Avant l’achat d’un chiot, lisez ceci…

Publié le par Johanne Parent

Vous désirez un Husky Sibérien, un Berger Allemand, un Braque, un Border Collie, un Setter… bref une race créée et sélectionnée pendant des centaines d’années pour leurs qualités de travail? Lisez bien ce qui suit avant votre achat… particulièrement si vous habitez en appartement ou que vous travaillez 40 heures semaines.

Les éleveurs sont nombreux, tout autant que leur orientation en élevage. Produisent-ils des chiots pour le fric? Pour le travail? Pour les expositions de conformation? Ou pour la compagnie des humains?

Le prix du chiot, selon sa provenance peut varier du tout au tout! Ce prix est malheureusement trop souvent la raison principale du choix de tel ou tel élevage, lorsque le client recherche un chiot de compagnie. Le client se retrouve donc avec un chiot non adapté à la vie de famille.

Le prix, c’est bien beau. Mais encore faut-il acheter un chiot qui convienne à vos besoins! Le plus important n’est pas le prix à payer pour un chiot, mais son adaptabilité à votre style de vie. Cet article s’adresse particulièrement aux trop nombreux propriétaires de chiens de travail qui s’acharnent à vouloir payer le moins cher possible, veulent un chien de travail, mais n’offre pas l’encadrement nécessaire à leur chiot. Ces gens qui se plaignent que leur chien agit comme ci ou ça parce qu’il n’est pas adapté à vos besoins.

Lorsqu’un chiot est issu de parents qui travaillent, ses gènes sont imprégnés de ce besoin de travailler. Un chiot issu de ce genre d’élevage aura très souvent beaucoup de difficultés à s’adapter à une vie calme et pantouflarde de chien d’appartement… et ce, malgré deux promenades quotidiennes!

Ce chiot aura besoin de défi, de dépenser son énergie, tant au niveau physique, que psychologique. Vouloir faire vivre un tel chiot en appartement devient difficile. Vouloir partager sa vie quotidienne avec un tel chiot lorsqu’on est sédentaire, relève de l’impossible. Ce chiot sera trop souvent abandonné (donné, vendu, SPA, refuge) avant l’âge de 18 mois!!!

Lorsqu’on recherche un chiot de compagnie, il est inutile de contacter des éleveurs de chiens de travail! Vous devez rechercher l’élevage familial, c’est-à-dire choisir un élevage où les chiots naissent dans la maison au sein de la famille humaine, où les adultes sont sélectionnés pour leur caractère calme et social dans le but de produire des chiots calmes et sociaux. Le but de l’élevage ne doit pas être la performance au travail!

Voici 2 exemples…

Husky Sibérien :

L’attrait des yeux bleus… Qui n’a pas craqué pour ces beaux yeux dans les films de Walt Disney? Le problème est le suivant : ce chien a été conçu pour la course. Il a donc un très grand besoin de travail, de dépenser son énergie et une simple promenade quotidienne ne suffit pas à combler ses besoins! La provenance du chiot est très importante si vous désirez avoir un Husky de compagnie. Oubliez les lignées de traîneaux et les mushers. Ces chiens sont élevés et sélectionnés pour la course et le travail de traineau. Préférez les éleveurs qui font de la conformation et qui sélectionnent leurs chiens pour produire des chiots de compagnie. Le Husky demeure un chien de travail, mais une lignée moins orientée sur la performance au travail produire des chiots plus facilement adaptables à la vie de compagnons.

Berger Allemand :

Le Berger Allemand fut créé comme chien de travail polyvalent. Il peut tout faire. Si vous achetez votre chiot dans un centre canin, ou d’une personne dont l’orientation principale est le travail tel que le Schutzhund, sachez que votre chiot devra être mieux encadré et travailler plus, que le chiot provenant d’une lignée calme d’exposition. Bien sûr, il existe toujours des exceptions, mais cette règle générale s’applique à toutes les races de travail (en particulier les chiens de berger et de chasse).

En conséquence, si vous choisissez une race de travail, assurez-vous que votre mode de vie sera adapté au chiot que vous achetez. Ce n’est pas le chiot qui doit s’adapter, mais vous!!!!

Le propriétaire d’un chien a des devoirs, des obligations envers celui-ci.

Il doit le nourrir, lui offrir le gîte, le socialiser, l’éduquer et lui offrir tout ce dont il a besoin pour en faire un chien équilibré. Si vous ne pouvez offrir suffisamment d’exercice à votre chien de travail, ne choisissez pas cette race…

Anecdote 1 : Cliente avec un chiot Husky de 5 mois… gruge tout, hurle, saute, énervé…. « Mais je le promène 2 fois par jour!!! »

Anecdote 2 : Cliente avec un chiot Border Collie de 8 mois…. mordille les enfants dès qu’ils bougent, saute sur tout ce qui bouge, ne dort pratiquement jamais…. « Mais on m’a dit que c’était de bons chiens pour jouer avec les enfants! »

Anecdote 3 : Client qui a un Berger Allemand de 2 ans… mord les mollets des gens qui quittent la maison, court après les voitures-cyclistes-joggers… « Mais j’ai eu d’autres Berger et ils n’étaient pas comme lui! »

Ces 3 chiens n’étaient pas adaptés aux besoins réels des clients. N’achetez pas sur un coup de cœur. Renseignez-vous sur la lignée de votre chiot. Choisissez un éleveur qui produit des chiots adaptés à ce que vous recherchez comme chien de compagnie.

Avant l’achat d’un chiot, lisez ceci…

Publié dans info utiles