Qu’est-ce que le “Behavior Adjustment Training”, communément appelé le BAT?

Publié le par Johanne Parent

Le BAT est une approche, popularisée par Grisha Stewart dès 2009, afin d’aider l’animal à développer sa confiance en lui tout en réduisant au minimum le niveau de stress et en contrôlant l’environnement à 100% dans le but de diminuer ses réponses de peur ou d’agressivité.

Tout comme la désensibilisation et le contre-conditionnement, le BAT aide le chien problématique … lorsqu’il (le BAT) est bien utilisé!!!!! Mal utilisé, le BAT crée du stress, augmente le niveau d’anxiété de l’animal et ses réponses (peur, frustration, agression)!!! Avec cette approche, l’immersion est à proscrire totalement!!! La punition, le coup de collier, etc sont aussi à proscrire totalement!!!!

Le BAT s’utilise toujours en environnement 100% contrôlé. Ce qui implique que la rééducation doit impérativement se faire avec des scénarios préétablis et des comédiens (humains, chiens, chats, véhicules, etc). Ces « comédiens » doivent connaître leurs rôles et ne pas tenter d’aller plus vite que le chien qui est à rééduquer. Les scénarios doivent correspondent aux difficultés que le chien doit surmonter, tout en respectant son seuil de réponse… c’est-à-dire que le chien ne doit jamais démontrer de signe de stress ou encore de comportement de peur ou d’agression. L’évolution est déterminée par les réponses du chien.

Le BAT s’exécute toujours en longe afin de laisser au chien un maximum de liberté. Le contact au harnais doit être le plus léger possible. JAMAIS de longe tendue avec contact direct!

On doit permettre au chien d’explorer à son aise et intervenir uniquement…. j’ai bien dit UNIQUEMENT… si c’est nécessaire. Le manieur (la personne à l’autre bout de la longe) doit être attentif au langage corporel de son chien. Chaque signe de stress doit automatiquement être détecté afin de réagir en conséquence, c’est-à-dire en s’éloignant du « comédien » qui provoque la réponse du chien. La distance où doit se situé ce comédien peut se situer à 3 mètres, 10 mètres ou plus encore… qu’il s’agisse d’un enfant, d’un chat, d’un camion… peu importe qui est ce comédien, il doit respecter la distance!

Au début, le manieur doit se placer avec son chien à une distance du comédien qui équivaut à 3 fois la distance normale de réaction. En d’autres termes, si votre chien réagit habituellement à 3 mètres, vous devez commencer la rééducation BAT à 9 mètres de distance. À cette distance, le chien ne doit pas réagir et devrait exécuter facilement des comportements positifs (par exemple vous regarder et s’asseoir) et accepter la récompense (friandise, jouet, félicitations joyeuses).

Pendant le BAT, aucun exercice d’obéissance n’est demandé au chien! On doit laisser le chien explorer et encourager l’exploration. Aucune marche au pieds, ni aucune remarque du genre « Ta vu le beau loulou là bas? » ou « Regardes-moi mon loulou! ». Les comédiens doivent agir de façon aussi naturelle que possible, sans interagir directement avec le chien.

Par exemple, si les comédiens sont un homme qui se promène sur le trottoir avec un chien, l’homme peut se promener, faire des arrêts, des commandes d’obéissance, jouer avec une corde, etc…. mais il ne doit pas se diriger vers vous. Seul votre chien déterminera quand et comment il approchera ces 2 comédiens!!!

Votre chien devrait marcher librement, renifler ici et là, lever la tête et regarder… bref il devrait pouvoir explorer à sa guise. Vous suivez votre chien toujours sans aucune tension sur la longe, mais soyez prêt à réagir par un arrêt ou en appelant votre chien pour qu’il vienne vers vous. Vous devez porter toute votre attention sur votre chien, et c’est lui qui doit initier tout mouvement. En fait, on veut que le chien soit curieux envers les « comédiens », tout en se sentant en sécurité.

Si votre chien a besoin d’entendre votre voix pour garder son calme, parlez-lui gentiment. Peu importe le moment, si votre chien marche directement vers le comédien, raccourcissez la longe et faites un arrêt complet afin de laisser au chien le temps de se calmer, de prendre les informations et de décider de ce qu’il veut faire ensuite. Dès que le chien fait un arrêt, relâcher la tension sur la longe. En fait, la longe ou laisse longue ne doit pas traîner par terre, mais ne doit pas être en contact direct… elle doit former un « U » ou « sourire » entre vous et votre chien.

Lorsque le chien ne regarde plus le comédien, la situation est désamorcée et il arrête son focus. Félicitez-le et suivez-le de nouveau. C’est de cette façon que se fait le BAT !!!

Pas besoin obligatoirement de clicker, de friandise, de jouet, etc… votre simple présence aura un effet plus que positif. Lorsque le clicker est utilisé, il sert de marqueur pour renforcir ce que l’on recherche comme comportement.

Il est totalement incorrect de demander au chien de « fixer son manieur » dans la rééducation BAT!!!!!

On n’exige aucun focus sur le manieur. On veut uniquement que le chien se sente à son aise. Lorsque le clicker est utilisé, il sert uniquement de marqueur pour identifier des comportements « hors focus »… c’est-à-dire lorsqu’il ne focus pas sur le ou les comédiens. Le chien renifle le sol, son corps est relax, il regarde le comédien sans réagir, il vous regarde, il avance calmement… ce sont tous des comportements recherchés qu’il faudrait « marquer ».

Ce marqueur (clicker, mot, son) devrait être renforcé par une conséquence. Cette conséquence peut être une friandise, une parole de félicitations, un jouet…

Voici un tableau qui résume les comportements recherchés, les marqueurs et les conséquences possibles… (tableau tiré du BAT de Grisha Stewart)

Comportements

Marqueurs

Conséquences

  • S’éloigner
  • Vous regarder
  • Regarder calmement le comédien
  • Position relaxe (oreilles, queue, muscles, etc)
  • Poser une question (ok?)
  • Un mot (good! Yes!)
  • Flash de lumière (pour un chien sourd)
  • Clicker
  • Commandement verbal (cherche, touche, viens…)
  • Félicitations calmes
  • Friandise jetée au sol
  • Friandise donnée au chien
  • Jouet à trouver
  • Jouer avec un jouet
  • Travail d’agility, de recherche d’odeur …

Mise en pratique :

Vous êtes avec votre chien, il regarde le comédien calmement. Vous « marquez » ce comportement (clicker, voix, flash), vous vous éloignez et laissez tomber une friandise au sol que votre chien trouve. Calmement veut dire que le chien doit avoir la queue basse, et ne pas démontrer un intérêt marqué pour le comédien en question. Si il a un intérêt marqué, on recule et on ne marque pas!!!

Évitez les cliniques ou ateliers où plusieurs participants canins doivent être rééduquer. On doit traiter un chien à la fois et bien maîtriser les scénarios. C’est donc un travail « individuel » qui est fait au cas par cas.

Régler les erreurs de parcours…

Certains chiens ont besoin d’être guidés car ils sont inconfortables dans des situations où ils doivent décider. Dans ce cas, marchez là où il y a des odeurs intéressantes qui attireront votre chien afin qu’il focus sur autre chose que vous. Vous pouvez aussi laisser tomber quelques friandises derrière vous que votre chien pourra découvrir un peu plus tard.

Lors de vos arrêt (lorsque le chien focus inadéquatement sur le comédien), s’il continue son focus, éloignez-vous en direction opposée en l’appelant afin qu’il vous rejoigne. Arrêtez-vous uniquement lorsque le chien aura laissé tomber et qu’il mettra son focus sur vous. N’oubliez jamais de renforcer avec la conséquence appropriée!

Si votre chien est difficile à arrêter, il continue de mettre son focus sur le comédien ennemi…. Rappelez-le avec un commandement du genre « bingo! » en vous éloignant joyeusement et dès qu’il fait un mouvement vers vous, vous laissez tomber quelques friandises au sol (une à la fois)pour qu’il les récupère.

Ne brûlez pas les étapes. Laissez le chien approcher lentement vers le comédien, en plusieurs séances. Au final, le chien doit pouvoir approcher sans avoir de réactions émotionnelles de peur, stress, anxiété, agressivité.

Éléments importants concernant la longe…

La longe est un lien entre vous et votre chien. Elle n’est aucunement un outil de correction! La longe est un cordon de sécurité et permet une communication entre vous et votre chien. Elle devrait être attachée au harnais, et non à un collier. Lorsque vous exécutez des arrêts, faites comme en voiture, ralentissez et arrêtez doucement. Ne mettez jamais les freins au dernier moment forçant votre chien à arrêter brusquement.

La longe mesure 5 mètres (15 pieds). Plus longue elle devient un obstacle au bon fonctionnement du BAT. Trop courte, elle laisse peu de liberté au chien.

Vos mains… votre main droite tiens la poignée de la longe, la main gauche contrôle la direction de la longe. La main gauche ramène le surplus de longe vers la main droite. La longe ne doit jamais traîner sur le sol.

En résumé

Le BAT n’est pas aussi facile à utiliser qu’on le prétend. Pour obtenir du succès avec le BAT, il faut :

  • savoir lire son chien, son langage corporel
  • être attentif à tout ce qui se trouve dans l’environnement
  • être aidé par des « comédiens » et préparer des scénarios (mises en situation)
  • savoir manier une longe de 5 mètres
  • ne pas sauter les étapes et progresser doucement… s’il faut 3 mois, il faudra 3 mois de scénarios pour y arriver!
  • renforcer tous les comportements recherchés
  • utiliser un marqueur efficace avec votre chien et une conséquence positive
  • ne pas exiger le focus (fixe) sur vous-même
  • exécuter les scénarios dans un endroit approprié, laissant assez de liberté au chien
  • favoriser l’exploration
  • être patient, patient, patient… attentif et constant
  • aucune correction ou punition, aucune immersion, aucune obligation

Bonne chance dans la rééducation de votre chien avec le BAT!

Johanne Parent
Éducateur canin, Thérapeute comportementaliste canin
Cynophilo : l’éducation positive et amicale du chien de compagnie

Qu’est-ce que le “Behavior Adjustment Training”, communément appelé le BAT?

Publié dans éducation canine