Pour en finir avec le leadership et la dominance

Publié le par Johanne Parent

Vous aimez votre chien. Vous le cajolez, lui donnez de l’affection et de l’attention. Est-ce normal? Quelle est la différence entre un chef de meute et un leader? Quelle est la différence entre dominance et leadership? Devriez-vous dominer votre chien?

Depuis des lustres, on explique aux propriétaires de chiens qu’ils doivent se faire respecter et être les dominants dans leur meute. Un bon coup de collier et le tour est joué! Est-ce le reflet de la réalité?

Il n’y a pas de réelle relation « Dominant-Dominé » entre l’humain et le chien. Du moins, lorsqu’une telle relation s’établie, le chien devient anxieux et souvent instable. Est-ce à dire que l’humain ne doit pas user d’autorité sur le chien?

Sans autorité, comment allez-vous vous faire respecter?
Votre chien vous obéira-t-il, si vous manquez d’autorité?
Comment vous faire obéir, si vous êtes trop permissif?
Comment vous faire respecter, si vous lui passez tous ses caprices?

Lors des promenades, qui dirige qui? Est-ce le chien qui marche devant et décide de la direction à prendre en tirant sur la laisse? Si c’est le cas, votre leadership est probablement défaillant.

Mais, au fait, qu’est-ce que le leadership?

Le leadership, c’est l’art d’être le meneur, d’être le guide. C’est un engagement, une implication qui s’oppose au concept de contrôler et de diriger. Le leader indique la direction à suivre sans violence, sans dominance.

Le leader est un enseignant qui crée un environnement favorisant l’apprentissage. Il inspire la confiance. Le chien coopère avec le leader, ce qui exclue l’utilisation de la peur ou de la douleur. Le leader n’est pas un chef de meute, puisque le chien de compagnie ne vit pas en meute. Il vit dans un groupe familial qui inclus les humains de la famille, ainsi que tous les autres animaux de compagnie (chien, chat, lapin, etc). Tous parlent un langage et ont une culture différente.

Le chien a besoin de constance dans la cohésion du groupe familial, ainsi que dans les règles de vie de la maisonnée. Le chien a besoin de respecter des règles de conduite. Le non-respect doit être corrigé, sans violence inutile. L’autorité doit être présente, mais tout en restant amicale. Il est préférable de guider le chien vers la bonne réponse, que de le frapper. L’humain qui cohabite avec un chien, doit avoir une attitude constante et cohérente. Lorsque le propriétaire est inconstant, qu’il n’applique pas de leadership adéquat, le chien réagit. Il fait ce qu’il veut, quand il le veut.

Le chien est un animal social vivant en groupe. Tous les chiens ont besoin d’un leader qui représente la sécurité et la confiance. Le leader prend les décisions importantes en tenant compte de l’intégrité et de la sécurité des autres membres du groupe.

Lorsque votre chien ne vous considère pas comme le leader, il devient instable. Cette instabilité crée de l’anxiété et une mauvaise gestion de ses émotions. Un moment il est affectueux, l’instant d’après il mord!

Votre chien vous observe constamment. Il interprète votre langage corporel selon son mode de fonctionnement canin. Il sait quand vous êtes dans le mode insécurité, inconfortable, confus, triste, peur…. et il vous manipule très facilement, si vous le laissez faire! L’attitude du leader implique la confiance, l’intelligence et l’autorité. Cette autorité doit être calme et adéquate sans l’utilisation de la peur, de la menace ou de la brusquerie.

Votre chien sait si la personne devant lui est un leader ou ne l’est pas. Vous devez avoir une attitude de leader. Votre chien sait ce que c’est puisque sa mère avait cette attitude avec lui. Elle était l’autorité, la discipline, la « personne » de confiance qui le protégeait.

Le leadership est un art, facile à utiliser et à comprendre. C’est une méthode non violente et efficace pour guider et orienter votre chien vers la réponse que vous souhaitez obtenir. Le leadership fait appel au langage naturel du chien. Le leader sait parler chien!

L’obéissance et la dominance ne sont pas du leadership. L’obéissance est un travail, où chaque commandement correspond à une action que le chien doit exécuter. La différence entre un leader et un dominant est simple. Le dominant exige, alors que le leader guide et collabore avec le chien. Le dominant fait appel à la force physique. Le leader fait appel à la psychologie canine. Soyez le leader de votre chien!

*Pour plus de détails, voir l’image associée à ce texte.

Source : « Perception Homme-Chien : réalités du XXIème siècle »
Auteur : Johanne Parent

Pour en finir avec le leadership et la dominance