Vision, source de problème…

Publié le par Johanne Parent

Vision, source de problème…

Lorsqu’un chien ne voit pas bien ou n’entend pas bien, il n’est pas rare qu’il démontre des signes d’hésitation, de crainte ou d’agressivité. Bien des professionnels du chien oublient ce détail et foncent dans le tas en thérapie et autres recommandations inutiles ou carrément dangereuses pour le chien lui-même ou pour son propriétaire.

Il y a une douzaine d’années, alors que j’étais dans un centre d’achat de la région de St-Hubert, j’ai eu la surprise d’y voir un « compétiteur » ayant une école de formation, avec 3 de ses élèves, offrir une journée d’évaluation gratuite dans un Pet Land ®.

Un couple dans la cinquantaine se présente avec un chiot de 3 mois de race ChowChow. « Qu’elle est belle cette jeune femelle! » Moi-même éleveur d’Eurasier, je suis attirée par ce chiot et j’assiste à cette évaluation qui a lieu dans le mail central devant l’animalerie. La jeune fille l’évalue. Je suis à environ 1.5 mètre d’eux. Le chiot hésite et recule, démontre de la crainte, mais sans aucune manifestation agressive. La jeune fille recommande un cours d’obéissance, ainsi qu’une consultation à fort prix parce que le chiot est issue d’une race à risque et à un fort potentiel d’agressivité ?????????

Le couple hésite. Le formateur/compétiteur se présente à eux et remets ça. « Si vous ne faites rien, votre chiot deviendra agressif et vous devrez le faire piquer. » Voilà, c’est tout simple. Ce gars veut juste du fric en exploitant, non seulement les clients, mais aussi ses étudiants. Il charge le gros prix pour former des gens qui prétendront être spécialistes du comportement, mais qui ne savent même pas différencier peur et agressivité. Le couple prend rendez-vous avec lui, puis s’éloigne, la mine découragée.

Je m’approche d’eux. « Qu’elle est mignonne votre chienne. » Je m’accroupis, la chienne hésite, renifle et finalement vient me voir en remuant la queue.

La dame : « Merci »

Moi : « Vous savez qu’elle a de l’entropion aux yeux? »

La dame : « Non… on l’a acheté il y a deux semaines. C’est quoi? »

Moi : « Ce n’est pas très grave. C’est un problème avec sa paupière et ça arrive souvent dans la race avec leur gros museau court et leurs yeux d’ourson. J’ai vu l’évaluation qu’ils ont fait et au lieu d’aller vers un cours avec eux, moi je vous recommande une visite chez votre vétérinaire. La peur qu’elle démontre est causée par l’entropion. Elle ne voit pas bien. Après une petite chirurgie tout rentrera dans l’ordre. Elle est mignonne et très sociale. Quand elle verra mieux, vous verrez qu’elle n’hésitera plus autant. Tenez, voici ma carte et si vous avez des questions, surtout n’hésitez pas. »

La dame : « Merci. Vous me soulagez………… »

Alors en moins de 5 minutes, le professionnel formateur (dont je tais le nom simplement pour ne pas faire de diffamation) a ruiné les espérances de ce couple et n’a jamais vu le problème…

Je me rends à la voiture et je vais chercher une femelle Eurasier de 5 ans. Je m’approche d’une élève et je demande des infos pour l’évaluation et pour la formation d’éducateur comportementaliste. Ma chienne est, selon leurs critères, peureuse. La jeune fille veut l’évaluer, mais la chienne recule et tente de fuir. Le formateur vole à la rescousse, pendant que moi je retiens un sourire. L’évaluation a lieu et je passe au « bureau ».

Lui : « Votre chienne est très peureuse et potentiellement très agressive. Vous dites que c’est un Eurasier? Je connais très bien la race (bien entendu!) et avec sa peur elle peut devenir dangereuse pour les gens autour de vous, particulièrement les enfants (tiens donc?). »

Moi : « Qu’est-ce que je peux faire pour éviter ça? »

Lui : « Des cours… »

Moi (je le coupe) : « Est-ce que je pourrais pas l’aider en prenant vos cours? J’adore les chiens et je rêve de devenir éducateur. Je ne savais même pas que des cours existaient à Montréal? »

Lui : « Oui bien sûr. Je vous apprendrai comment faire pour tous les chiens, même le vôtre. »

Moi : « Dites-moi, où avez-vous suivi votre formation? Comment avez-vous fait pour apprendre tout ça? »

Lui : « J’ai appris avec Pageat en France dans les années 70’ (mais bien sûr!!!). »

Moi « Sans rire? C’est drôle que vous me dites ça parce que je connais Patrick Pageat et je suis certaine que dans les années 70’ il devait encore être aux études… »

Lui (avec une mine de celui qui voudrait se sauver en courant) : « Heu… non pas Pageat…. heu… Piaget (c’est ça mon grand, patines, patines en masse!!!)…. Piaget est psychiatre en France et …. »

Moi : « Laisse faire (son nom). Tu ne me connais pas, mais moi j’avais entendu parler de toi et de ton école. Continue à mentir aux gens et à former des incompétents. Tu te souviens du ChowChow de tantôt? Ben vas faire ajuster tes lunettes parce que le pauvre chiot est pas agressif pour 2 cents! Il a juste de l’entropion! Si j’te bouche les yeux, tu vas peut-être avoir peur toi aussi? Qu’est-ce t’en penses? En tout cas, tu viens de me prouver que t’es juste un trou du c… Pis ma chienne, elle est comme le standard décrit le caractère. Elle n’aime pas que des étrangers foncent sur elle pour la manipuler. Ça prouve que tu connais pas la race! Bonne journée! »

Voilà comment j’avais cloué le bec de ce gars. Au fil des ans, j’ai rencontré quelques-unes de ses diplômées. Elles annonçaient dans leur publicité, des services au niveau du comportement… et le plus drôle c’est qu’elles me contactaient ou contactaient mon conjoint pour obtenir de l’aide ou de la formation!

Quel est le but de mon texte? Un simple « bitching »? Non.

Je veux conscientiser les propriétaires de chiens et les inciter à la prudence. Peu importe le certificat ou le diplôme obtenu, AUCUNE école de formation en éducation ou en comportement canin n’est reconnue au Québec!!! Chacun offre une formation maison, qu’elle soit pratique et/ou théorique. La plupart de ces formations sont incomplètes et parfois désuètes.

Les méthodes ne sont pas nécessairement à renforcement positif.

Les informations peuvent être erronées, puisque datant d’une autre époque et ne faisant pas mention des données scientifiques récentes.

On prône le renforcement positif, alors que le professionnel est un simple distributeur de friandises… ou il utilise les bonnes vieilles méthodes sous prétexte que votre chien est dominant!

L’habit ne faisant pas le moine, ne vous fiez jamais aux certificats et diplômes. Avec un bon logiciel, bien des gens peuvent imprimer ce qu’ils veulent, mêmes des faux. Comme toutes les formations ont leurs lacunes, et qu’aucune n’est reconnue… un papier demeure un papier. Un diplôme ne garantit en rien le fait que le professionnel canin sera réellement en mesure de vous aider.

Au Québec, les seuls professionnels du comportement canin reconnus sont :

· Un vétérinaire ayant fait une spécialité en comportement canin, tel que Dre Diane Frank

· Un éthologue dont la maitrise fut spécialisée au niveau des canidés, tel que Richard Beaudet MSc.Éthologue