Quoi faire avec un chien agressif?

Publié le par Johanne Parent

Quoi faire avec un chien agressif?

Qui n’a jamais vu un petit chien agressif dans les bras de son propriétaire? Qui n’a jamais eu peur d’un chien aboyant et grognant avec les crocs bien en vue?

Bien que la majorité des gens aient peur des gros chiens, ce comportement est plus souvent vu chez les chiens de petite taille. Ce petit est souvent chouchouté et baladé dans les bras. Son comportement agressif est trop souvent banalisé par le propriétaire : il n’aime pas se faire flatter, il a peur des hommes, etc. Le chien grogne et mord aussi parfois, mais étant donné sa taille, les blessures restent mineures! Le propriétaire accepte de vivre avec ce toutou agressif sans réellement se plaindre.

Le problème, c’est qu’un chien agressif, peu importe sa taille, devient un danger public. Il peut mordre un bambin et causer des blessures, non seulement physiques, mais psychologiques. Aucun propriétaire ne devrait tolérer un comportement agressif quel qu’il soit. Races naines ou géantes, l’agressivité est généralement un comportement appris ou acquis pendant les premiers mois de vie du chien.

Pourquoi devient-il agressif?

La plupart du temps, l’agressivité se développe chez le chien instable. Il a peur et sa peur s’accompagne d’agressivité. Il attaque parce qu’il se sent menacé et qu’il manque de confiance en lui et d’autocontrôle. Un chien qui se croit en danger, attaque pour survivre. Le Chihuahua dans les bras du monsieur a peur. il réagit en montrant ses dents, grognant et mordant le doigt ou la main qui s’approche!

Certains clients consultent parce que leur chien grogne, claque des dents ou aboi agressivement lorsqu’ils s’approchent du bol de nourriture, du canapé, du lit…. Ce chien manipule son environnement familial. Il se considère comme le roi ayant tous les privilèges pour lui seul. Ce comportement apparait souvent chez un chien qui a été chouchouté, considéré comme un bébé, dorloté. On lui a donné des privilèges sans réel encadrement. La plupart du temps, il suffit d’établir des consignes claires, de stabiliser l’environnement, d’avoir une attitude calme, confiante et ferme pour que tout rentre dans l’ordre. La fermeté n’a rien à voir avec une quelconque dominance ou brutalité.

Viennent ensuite les autres cas d’agressivité que j’ai vue au court de ma carrière d’éducateur canin et de comportementaliste.

L’agressivité « médicale », ou plus exactement l’agressivité symptôme d’un problème de santé ou l’agressivité comme effet secondaire à une médication.

L’agressivité « maternelle », vue aussi chez des chiens mâles. En fait le chien défends ses rejetons qu’il croit en danger. Ces rejetons peuvent être des chiots ou des enfants.

L’agressivité « ressource » où le chien défends un objet tel qu’une balle, un os, un jouet.

L’agressivité « proie » où l’instinct de proie du chien s’enclenche suite à un mouvement rapide ou un bruit. L’enfant qui cri peut être interprété comme celui d’un animal en détresse qu’il faut éliminer. L’enfant qui court ou lève le bras brusquement peut être considéré comme un animal qui saute qu’il faut attraper. L’instinct est une réponse incontrôlable et non réfléchie.

L’agressivité « dressage » où le chien réagit à un commandement précis.

Mis à part quelques cas d’exception, le chien ne nait pas agressif, il le devient. L’environnement dans lequel il vit, ainsi que la famille avec qui il cohabite le rendent agressif. Une mauvaise communication entre le chien et l’humain demeure la cause principale de toutes les démonstrations d’agressivité.

Trop de propriétaires tentent de corriger le comportement agressif de leur chien par la violence. Une tape sur le museau, une attitude menaçante, un bon coup de collier… La violence engendre la violence. Ne l’oubliez jamais.

Si votre chien démontre des signes d’agressivité, peu importe les circonstances, vous devriez consulter un spécialiste du comportement canin. L’agressivité chez un chien doit être analysée en profondeur et ce n’est certainement pas un cours d’obéissance qu’il vous faut!!! L’obéissance, c’est l’apprentissage du assis, couché, debout, viens, au pied. Ça n’a strictement rien à voir avec l’encadrement, la confiance et la stabilité. Ça n’a rien à voir avec la psychologie ou le côté émotionnel de votre chien. L’agressivité est une réponse émotionnelle à un stress. Trop de gens font euthanasier leur chien parce qu’ils croient qu’il n’y a rien à faire. Il a goûté au sang, c’est fini et il n’y a plus rien à faire. FAUX!

Pour rééduquer votre chien et vous aider, vous devez trouver un professionnel en comportement canin qui se déplacera à votre domicile pour effectuer une évaluation et instaurer un mode d’intervention. Lorsque nécessaire, ce mode d’intervention inclura un suivi par votre vétérinaire avec une médication appropriée.

La prudence est de mise…

Tous les professionnels en comportement canin ne possèdent pas systématiquement les compétences nécessaires pour travailler avec des chiens agressifs. Lorsqu’un professionnel vous recommande l’euthanasie comme première suggestion, demandez un autre avis. La vie de votre chien est en jeu! La réhabilitation d’un chien agressif est possible dans bien des cas!

Au fil des ans, mon conjoint et moi avons mis sur pied un programme d’éducation canine basé sur l’intégration familiale, le leadership et le développement psychomoteur du chien. Nous sommes en mesure d’aider la majorité des propriétaires de chien au comportement agressif. Pour plus d’info à ce sujet, visitez cynophilo.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :