Avez-vous la flamme de l'élevage?

Publié le par johanneparent.over-blog.com

640_maman_chien_chiots.gifÊtre ou ne pas être éleveur… telle est la question!

Selon le dictionnaire, n’importe qui peut devenir éleveur puisqu’il suffit de posséder une chienne et de la faire saillir. À la naissance de ces petites boules de poil, vous êtes éleveur!

 

Mais possédez-vous la flamme de l’élevage?

 

Être éleveur c’est être à l’écoute de la vie. Le sens de l’observation est indispensable. On doit connaître et reconnaître les signes et savoir les interpréter. Être éleveur demande un sens de l’organisation et des connaissances générales en anatomie et physiologie du chien.

 

Ne devient pas éleveur qui veut! Je veux dire que la flamme de l’élevage ne s’acquiert pas… on naît avec. On l’a ou on ne l’a pas un point c’est tout.

 

Imaginez ce beau samedi matin ensoleillé et avant même de prendre votre petit déjeuner; vous vous retrouver les 2 mains dans la m… car vous devez nettoyer les dégâts de la nuit que vos chiots et votre femelle ont gentiment fait. De plus, vous aviez vermifugé tout ce petit monde hier et hop … des spaghettis plein les mains!!! Dégoûtant n’est-ce pas?

 

Et bien si vous avez la flamme de l’élevage, vous savez que ce scénario n’est pas celui d’un film d’horreur mais bien celui réel de la vie en élevage canin. Celui qui a des hauts le cœur rien qu’en lisant ce scénario ne devrait jamais avoir de chiots!!!! Alors si vous n’êtes pas prêt à sauter pieds joints ( je devrais dire les 2 mains et non les pieds ) dans ce genre de situation… évitez l’élevage à tout prix!

 

Vous croyez avoir la flamme? Un point pour vous… mais sachez que bien d’autres scénarios d’horreur peuvent se produire dans la vie d’un éleveur!!!

 

Vous pourriez perdre cette superbe femelle avant même qu’elle vous donne une descendance. Elle pourrait avoir une torsion gastrique qui causerait sa mort ou encore avoir une pyométrite (infection de l’utérus) et vous seriez dans l’obligation de la faire stériliser.

Le pire des scénarios je l’ai vécu en décembre 2005 alors que ma toute dernière portée de Samoyède n’a jamais vu le jour. En effet, ma femelle alors âgée de 2 ans attendait sa première portée. Les chiots devaient naître d’un jour à l’autre… mais bang!!! Dystocie, urgence et 9 chiots décédés sans avoir vu le jour… ainsi que leur maman. La fin d’une lignée, la fin d’un rêve avec le décès de cette chienne magnifique.

 

Quand j’entends des gens dirent qu’ils veulent reproduire leur chienne une seule fois pour garder un de ses chiots; quand je les entends dire qu’ils veulent le faire pour la beauté de la chose et donner la chance aux enfants d’expérimenter la magie de la naissance; quand je les entends dire qu’ils veulent juste une portée pour « rentrer » dans leur argent parce que la femelle a coûté cher…. je traite tous ces gens d’imbéciles. Car oui il faut un imbécile pour penser que tout est facile en élevage et que tout ira bien sans avoir aucunes connaissances et en pensant qu’on fera du fric avec la vente des chiots!!!

 

La preuve??? Ces gens j’en ai connu!!!!

 

Monique avait une chienne Rottweiller. Elle l’a fait saillir et 2 mois plus tard 11 chiots sont nés. Monique avait installé une caisse de mise-bas (carré fait de bois pour servir de « couchette ») dans une chambre qui servait généralement de débarras. Les chiots grandissants sont finalement sortis de cette caisse pour refaire la décoration complète de la pièce avec leurs griffes et leurs dents… sans compter toutes les déjections que font une bandes de jeunes bébés!!! Écœurée… les chiots ont été vendus (les derniers ont été donné à la fourrière municipale) avant la fin de leur 6ème semaines de vie!!!!

 

Suzanne a une Caniche toute blanche et mignonne. Elle fait saillir sa chienne tous les ans pour avoir de beaux petits toutous blancs qu’elle vend à ses connaissances… et quand il en reste à l’âge de 7 semaines; ils se retrouvent à l’animalerie car elle ne peut les garder dans son 4 ½ !!!

 

Robert est un homme d’affaires renommé. Il a un Bouvier Bernois de 8 ans issus d’une belle portée qu’il a eu chez lui il y a quelques années. Les chiots sont nés dans son garage et élevés dehors car selon lui, c’est une race faite pour vivre dehors et comme il ne veut pas de saleté dans sa maison… dehors la marmaille! Le problème c’est que Robert a vendu les chiots à des particuliers qui voulaient un chien de compagnie pour vivre dans la maison…. Et que certains de ces chiots sont devenus mes clients… traités pour anxiété et peur dû à leur manque de socialisation et aux conditions de vie qu’ils avaient avant l’âge de 7 semaines.

 

Marc a un Berger Shetland et pour faire plaisir à ses enfants il a fait saillir sa chienne. Deux mois plus tard il s’est retrouvé à 3heures du matin au centre DMV en urgence pour une césarienne et un seul chiot a survécu… chiot qui revenait à l’éleveur pour le paiement de la saillie. Marc et sa famille ont perdu leur argent en frais vétérinaires pour « donner » un chiot au propriétaire de l’étalon. Leur carte de crédit ayant été utilisée pour ce « caprice » la facture finale s’avère beaucoup plus élevée que prévue! Les enfants ont eu le cœur brisé quand ce petit chiot a quitté la maison à l’âge de 6 semaines pour se rendre dans celle du propriétaire du papa.

 

Être éleveur c’est pas seulement faire naître des chiots. Il faut savoir quoi faire pour combler leurs besoins physiques, psychologiques et émotionnels. Il faut savoir détecter les signes anormaux et avoir les moyens de payer pour les urgences. L’élevage ne s’improvise pas!!!!

 

On doit savoir pourquoi on désire faire reproduire cette chienne avec cet étalon. La possibilité d’un revenu ne devrait jamais être la raison principale! La possibilité d’offrir la chance aux enfants de voir une naissance est une erreur… à moins que l’on soit prêt à expliquer aux enfants pourquoi leur compagne adorée est décédée ainsi que tous ses jolis bébés!

 

Et si vous aviez un chiot orphelin ou un chiot que vous devrez gaver et nourrir au biberon? Serez-vous prêt à le garder au chaud dans une couveuse improvisée, à le nourrir toutes les 2 heures pendant 2 semaines… sans oublier de l’hydrater et de le « vider » car ses sphincters ne fonctionnent pas seul à la naissance! Vous devrez donc vous assurer que le chiot urine et défèque.  Et quand, épuisé après presque une semaine, vous constaterez le décès de chiot…. comment réagirez-vous?

 

Avez-vous la flamme de l’élevage oui ou non?

 

Les vrais éleveurs possèdent cette flamme. Ils passent du temps avec leurs chiens et investissent toutes leurs économies dans leur élevage. Rien n’est plus important que leurs chiens. Ils peuvent rarement se payer le luxe de voyager et de passer des vacances dans le sud… faute d’avoir une gardienne fiable pour leurs toutous! Combien de soupers manqués parce que ils doivent s’occuper des chiots; parce que la chienne en est au dernier mile et que la naissance est attendue dans les prochaines heures; parce que c’est LE moment idéal pour faire cette saillie tant souhaitée???

 

Ça c’est la vie réelle d’un éleveur qui a la flamme!

 

Bon d’accord… vous croyez avoir cette flamme. Faites-vous réellement ce qu’il faut pour combler les besoins de vos chiots?

 

Besoins Physiques : chaleur, nourriture, exercice, jeux

 

Les nouveaux-nés ne contrôlent pas leur chaleur interne et peuvent avoir besoin d’une aide extérieure. Une plaque chauffante vendue spécialement pour les chiens (comme un coussin chauffant mais rigide et non en tissus) ou une lampe pour poussins font l’affaire.

 

La nourriture doit être adaptée et en quantité suffisante pour la mère afin qu’elle produire du lait… Ensuite, il faut offrir une nourriture de haute qualité aux chiots pour favoriser le développement normal des os sans créer de carences.

 

Les chiots ont besoin de bouger. On ne peut pas les garder dans une cage avec un fond grillagé… ok ça facilite le nettoyage mais c’est néfaste pour le développement des pattes!!! Ils ont besoin d’un enclos (intérieur et extérieur) pour y jouer et courir sans risque.

 

Besoins Psychologiques : jeux, socialisation, calme

 

Les chiots ont besoin de repos. Ils doivent pouvoir dormir sans se faire bousculer. Ils ont besoin de jouer et de développer leurs sens. Comme pour les bébés humains, les chiots ont besoin d’être stimulés. Des jouets de formes et couleurs diverses, des surfaces différentes vont stimuler leurs sens. La socialisation est indispensable et l’éleveur a une grande responsabilité dans ce processus! Les chiots doivent voir des gens différents (âge, sexe, odeur, physionomie), des lieux différents (parc, ville, campagne, etc), des animaux différents (chiens, chats, etc)… bref ils doivent voir du paysage!

 

Les chiots ont besoins de leur fratrie (frères et sœurs) ainsi que de leur mère pour un minimum de 7 semaines!!!! Ont ne doit donc pas sevrer complètement les chiots ni les vendre avant cet âge!!!!

 

Besoins Émotionnels : sécurité, affection

 

Les chiots ont besoin de contact quotidien. On les prend dans nos mains, on les cajole et on les manipule… en évitant de trop les couver!!! Les chiots trop couvés sont le top #1 parmi ceux qui développeront des problèmes d’anxiété!!! Ils doivent se sentir en sécurité. Si la maman veut bouffer tout ce qui approche de ses petits; si elle aboie pour tout et pour rien… les chiots souffriront d’insécurité.

 

Avez-vous la flamme de l’élevage?

Êtes-vous prêt à investir votre temps et votre argent sans faire de bénéfice pécuniaire pour avoir une portée? Êtes-vous prêt à risquer la vie de votre chienne pour produire cette portée? Possédez-vous les connaissances de base requises pour être éleveur?

Si vous répondez oui à ces 3 dernières questions, alors oui vous avez cette flamme.

 

L’élevage bien fait est enrichissant (pas en argent mais en émotion!!!), mais l’élevage improvisé est tout son contraire…

 

L’éleveur qui vous dit ne jamais avoir eu de problème (pas d’urgence vétérinaire, pas de mortalité ni de maladie) est soit un menteur ou alors il possède une expérience limitée de l’élevage.

 

On ne contrôle pas Mère Nature… la vie en général est sous contrôle divin jamais sous le contrôle humain. Les imprévus, les urgences peuvent se manifester sans prévenir.

 

Johanne Parent

Publié dans élevage canin