Êtes-vous l'acheteur idéal?

Publié le par johanneparent.over-blog.com

gifs8222.gifDepuis 1987 que j’œuvre dans le milieu canin québécois, j’en ai entendu des histoires de chiens! Certaines pourraient même vous faire dresser les cheveux sur la tête…

Vous voulez un chien? Vous recherchez donc le meilleur éleveur, l’éleveur idéal. 

Mais vous? Êtes-vous l’acheteur idéal?

Je ne pouvais passer sous silence cette histoire. Un cas réel d’actualité 2010 : Le magasinage d’un chiot via Internet!

Qu’est-ce qu’il y a de si spécial? La plupart des éleveurs ont maintenant un site web et les acheteurs naviguent sur le net pour trouver. Rien de plus normal que de chercher sur Internet pour trouver un chiot, non? Vous avez bien raison, mais ce qui m’embête c’est le : « je le veux tout de suite ».

On veut le chiot et on doit le trouver en un seul week-end!

Wow! Bienvenue les problèmes! Un chausson avec ça?

Non mais, est-il possible de trouver l’éleveur idéal en un week-end? Comment peut-on penser acheter le chiot parfait, celui qui partagera notre vie pendant 15 ans, en un seul week-end? Ces gens pensent-ils qu’ils n’ont qu’à appuyer sur un bouton et up un chiot tout neuf apparaîtra devant leurs yeux?

C’est pourtant ce qu’ils font. Ils achètent le chiot chez celui qui en a un disponible maintenant. On se fou des garanties et des papiers. Les gens ne veulent pas attendre. Ils le veulent ici et maintenant. Par contre, lorsqu’ils débarquent chez le vétérinaire en catastrophe parce que pitou est malade, lorsque les problèmes s’accumulent et qu’il ne semble pas y avoir d’issue, ces gens répondent : Ben j’étais pas pour attendre six mois avant d’avoir un chien!

Il semble donc que, malgré toute l’éducation que l’ont fait via des magazines comme Animal ou Passionnément Chien, trop de gens pensent encore à l’achat d’un chiot comme s’il s’agissait tout simplement d’acheter une chaise de cuisine.

Je vous pose cette simple question : Pourquoi payer un Yorkshire sans papiers $1200 chez un « éleveur » alors que ça coûte moins de $50 pour obtenir un certificat d’enregistrement????

Et en voici une autre qui vous fera peut-être réfléchir… du moins je l’espère!

Pourquoi payer un chiot $800 en animalerie alors que vous n’avez aucune preuve de race? Vous ne savez pas de quel élevage il provient et vous n’avez jamais vu les parents. Comment pouvez-vous être certain que la petite boule de poil deviendra le chien de race que vous désirez? J’ai vu des animaleries vendre des chiots ChowChow qui une fois adultes ressemblaient à tout sauf à un vrai ChowChow. J’ai aussi vu des Bichons Frisés qui, une fois adultes, se sont transformés en simple Caniches. Sans oublier le chiot Matin Napolitain, sans rides et qui devaient avoir des rides en grandissant qui fut miraculeusement transformé en Cane Corso!

Comprenez bien ceci : les animaleries et les écoles d’obéissance qui vendent des chiots sont là pour faire de l’argent. Ils paient leurs chiots entre $50 et $400 et font du 200% de profit minimum! Et pour pousser la vente, de plus en plus d’animaleries offrent le financement!!! Payez $30 par mois et le chiot est à vous dans 2 ans…

Lorsque les éleveurs sérieux dépensent au minimum $500 pour les tests génétiques de leurs reproducteurs, pensez-vous réellement qu’ils « donneront » leurs chiots aux animaleries?

Les chiots vendus en animaleries proviennent, pour la plupart, de géniteurs non testés et non enregistrés. Vous ne savez jamais ce que vous acheter et ce que vous aurez dans un an…


QUI  EST  L’ACHETEUR IDÉAL?

La plupart des vrais éleveurs ne veulent pas céder leurs chiens aux premiers venus. Ils  recherchent l’acheteur idéal qui prendra soins du chiot, l’éduquera et ne l’abandonnera pas au premier accroc.

Lorsque vous prendrez contact avec un éleveur, saurez-vous réellement ce que vous rechercher? Voulez-vous un chien de compagnie? Voulez-vous participer aux expositions, faire de l’élevage ou avoir une belle peluche qui s’éduque tout seul?

L’achat d’un chien doit correspondre à vos besoins et à vos attentes si vous voulez que le “match” soit parfait!  Pour savoir si vous êtes l’acheteur idéal, lisez bien ce qui suit…

L’acheteur idéal :

 

§         Sait ce qu’il recherche (race, tempérament)

§         Est prêt à attendre le bon chiot même si cela implique une attente de plusieurs mois

§         Laisse l’éleveur sélectionner le chiot qui conviendra le mieux à l’acheteur

§         Est honnête

§         Consent à donner et à payer les soins nécessaires au bien-être du chien (nourriture de bonne qualité, vétérinaire, toilettage)

§         Demeure en contact avec l’éleveur qui pourra l’aider et le conseiller

§         Socialisera et éduquera le chiot de façon optimale

§         Ne s’attend pas à avoir un chiot qui s’éduque tout seul

§         Fera châtrer son chien s’il est acheté pour compagnie

§         Sera à l’écoute des recommandations de l’éleveur

§         Respectera les clauses et conditions du contrat de vente

 

Dans sa recherche de l’acheteur idéal, l’éleveur vous posera quelques questions.  Vous devez donc jouer la carte de l’honnêteté. 

L’éleveur aimerait bien vous vendre un chiot mais, comme toute mère poule qui se respecte, il lui faut l’assurance que le jeunot sera entre bonnes mains et qu’il aura réellement la possibilité de devenir un membre à part entière de votre famille. 

Voici quelques questions que pourrait vous poser l’éleveur :

 

  • Ou habitez-vous (appartement, maison, campagne, centre-ville)?
  • Avez-vous l’intention de devenir éleveur? Pourquoi?
  • Êtes-vous d’accord pour signer une entente de non reproduction?
  • Voulez-vous participer à des concours (conformation, obéissance, agilité, etc.)?
  • Comprenez-vous qu’en achetant un chiot, vous prenez un engagement pour 10 à 15 ans?
  • Pourquoi avez-vous choisi cette race?
  • Achetez-vous un chien pour les enfants?
  • Êtes-vous sportif ou plutôt sédentaire?
  • Avez-vous déjà eu un chien? Si oui, de quelle(s) race(s)?
  • Quel est votre style de vie, votre emploi, votre famille?
  • Avez-vous réellement le temps de vous occuper d’un chiot?
  • Avez-vous d’autres animaux?

 

Comprenez bien qu’il n’est pas dans l’intérêt de qui que ce soi de mentir ou de cacher des faits.  L’éleveur, s’il refuse de vous vendre un de ses chiots, a certainement une bonne raison.

Et si la race que vous avez choisi ne vous convenait pas?  L’éleveur que vous avez contacté pourra toujours vous orienter vers une autre race ou un autre éleveur.

Il est important de comprendre que l’élevage n’est pas aussi facile qu’on le croit et que lorsque votre désir d’avoir un chiot se montre le bout du nez; il faut faire ses devoirs et trouver le bon chiot. Cette démarche ne peut pas se faire en un seul week-end! Il faut parfois plusieurs mois avant de trouver l’éleveur idéal, celui de qui ont pourra obtenir le chiot de nos rêves. 

 

Johanne Parent

Publié dans info utiles