À quoi sert une laisse? Quel type de laisse choisir?

Publié le par Johanne Parent

À quoi sert une laisse? Quel type de laisse choisir?

Le beau temps est enfin revenu! On en profite pour s’oxygéner et se promener entre amis. Rien n’est plus désagréable que de se balader avec un ami et de voir accourir vers soi un chien libre, exubérant ou aboyeur, suivi d’un propriétaire nonchalant qui se contente de crier : « Il n’est pas méchant! »

Vous ne pouvez jamais faire une totale confiance aveugle à votre chien. Dans un lieu public, la loi exige qu’il soit tenu en laisse. Et si la personne que votre chien croise souffrait d’un problème psychologique qui faisait déclencher une réaction extrême chez votre chien? Si elle avait tellement peur qu’elle se mettait à hurler ou à frapper votre chien? Être propriétaire de chien, c’est être respectueux envers autrui.

Rien n’est plus déplaisant que de se faire trimbaler en laisse par son chien. Dans les formations que j’offre, ma priorité est donc que le client sache se servir de son corps, de sa voix et de sa laisse à bon escient. Qu’est-ce que ça veut dire? Tout simplement que j’enseigne au client à utiliser la laisse sans qu’elle puisse devenir un danger de blessure pour son chien ou pour lui-même. Que je lui explique comment utiliser son corps pour effectuer divers types de changements de directions. Que je lui montre à utiliser sa voix pour motiver son chien et garder son attention. Cet enseignement est pour moi non négligeable, et passe bien avant l’apprentissage du assis, couché, debout, viens, au pied…

La laisse est un outil indispensable pour la sécurité de votre chien. Elle est le cordon ombilical qui vous relie physiquement à votre chien. La laisse transmet nombre de messages au chien. Si vous la tenez tendue, elle augmente la tension et le sentiment de danger imminent que peut ressentir votre chien. Il pourra réagir à cette tension de la laisse par de l’agressivité envers un congénère ou une personne rencontrée au court de la balade. Au contraire, une laisse sans tension encouragera le calme et la détente.

Quelle type de laisse choisir?

Quelle soit de nylon ou de cuir, la laisse doit être confortable dans votre main, pas trop large, ni trop fine. Elle ne doit pas être lourde, ni pour vous, ni pour le chien. Inutile d’utiliser une corde à bateau ou un mousqueton pour cheval!!! Trop lourdes, ces laisses peuvent causer des douleurs et blessures au chien, ainsi qu’au propriétaire.

La laisse métallique (chainette) est à proscrire. Lourde, elle peut facilement pincer la peau de son utilisateur et offre très peu de maniabilité. Contrairement à la croyance populaire, elle est moins résistante qu’une bonne laisse de nylon ou de cuir. L’hiver elle gèle et l’humidité de la neige ou de la pluie l’a fait rouiller.

Il existe aussi des laisses nouvelle génération, fabriquées à base d’un amalgame caoutchouté. Elles sont résistantes et faciles d’entretien.

La laisse rétractable (de type Flexi Lead™) est à bannir dans tous lieux publics, ainsi qu’en forêt. Elle offre très peu de contrôle réel du chien en lieu public et représente un danger de blessure grave pour l’humain. En forêt, elle peut s’enrouler facilement autour d’herbes hautes, d’arbustes ou d’arbres.

Les laisses bungee sont, selon moi, une création marketing complètement stupide des fabricants. Censée offrir une aide correctionnelle pour le chien qui tire en laisse, cette laisse n’offre aucun réel contrôle du chien lors de la marche en laisse. Au contraire, le chien continu à tirer son propriétaire où bon lui semble!

La longueur idéale de la laisse pour la plupart des propriétaires de chiens est de 3 à 4 pieds. La laisse de 6 pieds est souvent un encombrement supplémentaire pour bien des gens! Quand on pratique la marche au pied ou qu’on éduque son chien, il n’est nullement nécessaire d’avoir une laisse aussi longue.

Lorsqu’on veut offrir plus de liberté au chien pendant la ballade, par exemple dans un champ ou un parc, on peut utiliser une longe mesurant de 10 à 30 pieds selon les circonstances et le lieu.

La laisse est une obligation civile dans notre monde moderne, où le chien sans laisse devient un vagabond. Le propriétaire d’un chien sans laisse contrevient à la loi municipale et peut écoper d’une contravention. Nul n’est censé ignorer la loi.